Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29/03/2018

Vélocio

Quand Vélocio vint au pays de mon père,

 

velocio_velo.jpgC'était en 1929 , mon père avait dix ans et avait entendu dire qu'un monsieur adepte de la bicyclette, était venu cette année là, c'était Vélocio.

 

Sumène, ce petit village au pieds des Cévennes, était renommé par ses fabriques de bas de soie, par sa bonneterie, et sa tonnellerie.

sumene2.jpg

Les mines fournissaient du charbon,  de la blende (zinc) et un peu d'or.  C'était le petit village industrieux, un Saint Etienne à une moindre échelle.

Vélocio arriva vers 10h avec le père Vidal, lui même venant d'Alés. ''Alais''

Ils avaient logés à la Gardiole, entre Sauve et Saint Hippolyte du Fort, chez les missionnaires Montfortains.

Ils rencontrèrent Monsieur Monna, directeur de l'usine. Etait-ce pour le commerce? Sûrement, mais nous ne le savons pas...

Puis ils dînèrent à l'hôtel de la Rose où ils passèrent la nuit. 

Auparavant une petite réception organisée par les sportifs, car ce village avait une petite équipe de coureurs amateurs, roulant sur des vélos Tendil ou bien Génial Lucifer. Pas de vélos pour le travail car la topographie des lieux ne le permettait pas. Les coureurs s'entrainaient autour de Sumène ( et il y a de quoi faire...). Souvent, entre 12h et 14 h, ils montaient 3 ou 4 fois Cap de côte, à la sortie nord du village, puis reprenaient le travail. Ils écumaient les courses régionales Le Vigan, Ganges, parfois Montpellier, ou bien Nîmes qui avait un vélodrome non couvert. Bien entendu ils partaient et revenaient à vélo.

 

Le lendemain, Vélocio et le père Vidal prirent le train de 7h 40 en direction de Nîmes car le travail les attendait.

L'histoire ne dit pas si Vélocio fit commerce avec Monsieur Monna... mais ce qui est sûr, c'est qu'ils mangèrent des truites à l'Hôtel de la Rose.

 

Archives de l'usine et de la compagnie des chemins de fer

 

 

P1040436.JPGJack Sabatier

Avril 2018

 

 

 

 

 

 Mise en page MFB  

 

 

 

Écrit par LA - mise en page MF | Commentaires (0) |

Les commentaires sont fermés.