Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01/03/2018

OUF !

OUF !

De la neige, de la glace, du froid, du grand vent, beaucoup de pluie, des routes inondées, des chemins impraticables. Bref ! L’hiver avec un grand H. Mais ouf ! Tout ceci c’était pour 48h après. Après quoi ?

Ce jour-là, le vent préparait sa furie tout en restant calme, le ciel limpide réservait sa colère, la neige restait sur les hauts sommets. La température retenait sa chute libre.

Les routes maintenaient un macadam très peu humide et assez bien roulant, mais avertissaient que cela n’allait pas durer. Les amandiers aiguayaient les bords des routes avec leurs parures de fleurs blanches.

Que de bonnes résolutions pour sauver une 39ème randonnée de Sérignan, la 1ère sous l’ère de Jean-Marie Hégo, nouvellement élu président de ce vélo club !

Il fallait un pouvoir surnaturel et bienveillant pour ne pas écœurer d’entrée de jeu la nouvelle équipe en place. Ne pas blesser non plus le monde cyclo de l’Hérault qui inaugure la saison 2018.

fabregues serignan 2018 6 - Copie.JPG

Pas loin de 400 participants entre route et VTT, venus de la contrée proche de Sérignan -mais aussi d’ailleurs- parcourant routes et chemins vers la grillade à Vinassan (ou au moulin de Lespignan, pour les VTT). Des cyclos surplombant le littoral Languedocien dans la bascule de la Clape, des vététistes perchés sur le promontoire de l’étang de Vendres.

Larzac serignan 2018 2 - Copie.JPG

Le plaisir des yeux pour des images qu’on ne se lasse jamais d’admirer. Le plaisir des yeux avant le plaisir de la table pour un repas choucroute dans l’espace Marius Castagné.

Un repas partagé entre les organisateurs soulagés et les randonneurs venus des quatre coins de l’Occitanie pour ne pas dire de plus loin. Albi, Argelès, Montpellier, Montauban, Adissan, du Larzac, pour ne citer qu’eux.

Fabregues Larzac serignan2018 - Copie.JPG

larzac serignan 2018) - Copie.JPG

Une ouverture cyclotouriste 2018 sous de bons présages, pour la suite de la saison. C’est toujours ce que le cyclo randonneur rêveur, espère.

Voilà la journée du 25 février 2018 qui s’achève et, déjà, le vent annonce qu’il ne faut pas trop lui demander. Car, ne l’oubliez pas, nous sommes toujours en hiver.

Et l’hiver surgit, tout à coup, avec son lot de désagréments, froid, neige, pluie glaciale, inondation et tempête. L’hiver a bien voulu faire une pause mais, maintenant, c’est à son tour de s’amuser et peu lui importe que le goudron des routes s’abîme, que la mer se déchaîne et qu’elle envahisse la plage. L’hiver n’a que faire des fleurs des amandiers. Il décide de nous mettre tous à l’amende et, pour 2018, vous irez les cueillir ailleurs vos fruits secs, nous commande-t-il !

Ouf ! 

Pierre H

Écrit par LA - mise en page MF | Commentaires (0) |

Les commentaires sont fermés.