Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14/12/2017

Cyclades en Occitanie

CHALLENGE COREG 2017  

« CYCLADES EN OCCITANIE »

Le 14 mai 2017, randonnée du C R A à Albi dans le Tarn. (Ancienne province Midi-Pyrénées)

Le 25 mai 2017, randonnée du tour du pays de Sault à Quillan dans l’Aude. (Ancienne province Languedoc-Roussillon)

Le 27 mai 2017, randonnée la « Patrick » à la Canourgue en Lozère. (Ancienne province Languedoc-Roussillon)

Le 25 juin 2017, randonnée la « Sarrasine » à Castelsarrasin dans le Tarn et Garonne. (Ancienne province Midi-Pyrénées)

Le 02 juillet 2017, « randonnée pour tous » à Revel en Haute Garonne. (Ancienne province Midi-Pyrénées)

Le 09 juillet, « randonnée des vacanciers » à Pézenas dans l’Hérault. (Ancienne province Languedoc-Roussillon)

Le 14 juillet 2017, randonnée du « Fageas » à Lasalle dans le Gard. (Ancienne province Languedoc-Roussillon)

Le 16 juillet 2017, randonnée de Betplan, dans le Gers. (Ancienne province Midi-Pyrénées)

Le 22 juillet 2017, randonnée de Salgues en Aveyron. (Ancienne province Midi-Pyrénées)  

Neuf dates en un peu plus de deux mois, pour aller parcourir le pays, découvrir ce qui se fait ailleurs. Neuf dates pour aller chercher ce challenge "OCCITANIE".

Il aura fallu attendre la randonnée d’Albi pour démarrer ce challenge, alors que nous avions déjà quelques randonnées faites dans l’Hérault. Mais la prise de conscience viendra dans la cité épiscopale, sur le parvis de la Cathédrale Sainte-Cécile. Voici le challenge débuté avec le tampon du CRA (Cyclo Randonneur Albigeois). Du saut du Tarn à Ambialet, ce challenge aura un tracé aussi tortueux que ses méandres, pour le mener à terme.

IMGP9121.JPG

   

IMGP9122.JPG

Des méandres du Tarn, nous filons vers les gorges de l’Aude, à Quillan, pour se retrouver sur le plateau de Sault vers Belcaire. Nous quittons les forêts de sapins, pour découvrir le château de Puivert et, par le col des Tougnets, nous basculons vers Espéraza et l’Aude qui nous ramène à bon port à Quillan.

IMGP9250.JPG

IMGP9246.JPG

IMGP9255.JPG

Laissant les gorges de l’Aude, nous voilà à faire un tour dans le Gévaudan, à la Canourgue. Au pied du Causse de Sauveterre où coule paisiblement l’Urugne (petit affluent du Lot), le tracé du jour nous portera à Saint-Laurent-d’Olt, village perché sur le méandre rocheux dominant le tumultueux Lot.

IMGP9259.JPG IMGP9271.JPG

IMGP9272.JPG

Des rives de l’Urugne, nous filons ensuite vers la Garonne et le canal « latéral à la Garonne » à Castelsarrasin. Cette randonnée nous fait découvrir Moissac, près de la confluence du Tarn et de la Garonne. Le bourg de Moissac s’ouvre sur l’abbaye Saint-Pierre-de-Moissac et sur son architecture aux sculptures romanes. Ici, sur les chemins de Saint-Jacques, nous suivons le canal latéral. Nous en profitons pour faire un saut à Auvillar qui domine fièrement la vallée de la Garonne. Passant sous une porte monumentale, nous découvrons le centre historique du bourg. De riches demeures de pierres et de briques bordent la place, formant un bel écrin pour la halle aux grains circulaire, avec ses colonnes toscanes qui lui donnent une élégance unique.

IMGP9432.JPG

Laissant la vallée de la Garonne, c’est à Revel, dans la Haute Garonne, que nous posons nos sacoches. Le Sor, le Laudot, la rigole de la plaine et toute l’histoire du Canal du Midi nous entourent Noëlla et moi. De Revel à Sorèze, au pied de la Montagne Noire, on retrouve le chemin de Saint-Jacques, en longeant les murs de l’Abbaye-école fondée par Pépin-le-Bref, implantée sur les rives du Sor dont les eaux se divisent vers la plaine et le canal du midi. Une partie des eaux du Sor débouche au seuil de Naurouze et se partage entre l’Atlantique et la Méditerranée. Nous faisons un bond au-delà du partage des eaux, pour se retrouver au cœur du pays Héraultais, dans la ville de « Molière », Pézenas. Ville chargée d’Histoire, comme le prouve son centre historique avec des demeures de la fin du moyen Age et des hôtels particuliers des XVIIème et XVIIIème siècles, Pézenas nous ouvre la route de la « randonnée des vacanciers ». Traversant tout d’abord le vignoble du fameux Picpoul, le tracé file vers le Pic de Vissou, à Cabrières, premier contrefort des Cévennes. Retrouvant la fameuse source de la Rouquette, nous basculons entre oliviers et vignes sur Neffies-Roujan, et nous filons à Pézenas arrosé par la Peyne dans la vallée de l’Hérault. 

IMGP9510.JPG

Des rives de la Peyne, le challenge nous transporte dans le massif des Cévennes, dans les rampes du col du Mercou, suivi de celui de l’Asclier, via l’Estréchure. Au pied du Fageas qui culmine à 1179 m, dans la montagne du Liron, une randonnée, portant le nom de « randonnée du Fageas » au départ de Lasalle, nous fait la part belle entre la vallée d’Emeraude et la vallée Borgne, au milieu de chênes verts. Suivront le village de St-Martial, le col de la Pierre Plantée, pour rejoindre Saint-Roman-de-Codières, et le col de la Bantarde qui, en gros, sépare la vallée de la Salendrinque et celle du Vidourle. Le village de Colognac et le col du Rédares passés, revoilà Lasalle. 

IMGP9514.JPG

IMGP9515.JPG IMGP9518.JPG

D’un côté de l’Occitanie à l’autre, nous voilà à Betplan, au fin fond du Gers, à quelques pas des hautes Pyrénées. Arrosé par la rivière Arros et le ruisseau de Gachies, le maïs envahit la plaine. Nous pédalons vers Saint-Sever-de-Rustan, pour découvrir un monastère bénédictin. Une architecture particulière donne le ton de plusieurs époques de campagnes de restauration. Une bien belle balade en pays gascon avec, en toile de fond, le Parc National des Pyrénées !

D’un massif à un autre, nous voilà sur l’Aubrac, à Salgues plus exactement, pour une randonnée VTT et pédestre de haut vol.

IMGP9520.JPG IMGP9522.JPG

 

Etant dans les pentes qui mènent sur le plateau d’Aubrac, il était inconcevable de ne pas y laisser nos traces. Donc, une virée dans le Cantal était de rigueur pour découvrir Saint-Urcize (situé à la limite du Gévaudan et du Rouergue), ses toits d’ardoises grises et de lauzes, ses étroites ruelles, sa rue en escalier du Poustel, le tout dominé par le clocher- peigne qui coiffe l’église romane.

IMGP9523.JPG

IMGP9536.JPG

IMGP9538.JPG

IMGP9543.JPGD’immenses pâturages et de prairies aux multiples ruisseaux jalonnent notre route, dans cet espace qui paraît infini avec, ici et là, des burons qui brisent la solitude qui nous envahit.

 

 

L’Occitanie et ces treize départements, pour une grande région avec ses différences d’un bout à l’autre et, pour les comprendre, rien de mieux que les « cyclables en Occitanie » avec, au bout du compte, environ 800 km avalés.

Pierre H

 

 

texte et photos Pierre Hérédia

Mise en page MFB

 

 

 

 

 

Écrit par LA - mise en page MF | Commentaires (0) |

Les commentaires sont fermés.