Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13/11/2017

lo Colverd de Jack Sabatier

Petite page occitane avec traduction (Les puristes occitans trouveront des fautes -decas- de grammaire, de syntaxe et bien d'autres…)

C'était du temps où les pédales avaient des courroies, pour faire suite à la rubrique rétro ouverte par Raymond.

 

LO COLVERD 13679454-isolated-mallard-ducks-anas-platyrhynchos-relaxing-with-white-background.jpg

Un jorn que me passejavi ambe ma bicicleta, végeri al mitan de la rota que mena à MONTPEZAT, un colverd qu'éra acapat. Era benléu ablasigat per son long viatge d'Africa o de Siberia.

 

Començavi de pantaissar.

Me pensavi ‘‘aquel volatitilha acabarà sa vida dins mon saquet; n'en farai un bon fricot ambe d'olivas’’

Dapasset, me sarravi sens bruch.

Coma lo chin de PAVLOV, salivejavi, lipavi.

Bolegava aquel aucelas !!!

Me digueri: ‘‘procha del, cabussarai como lo BARTHES et l'agantarai’’

Las mans davant, sauteri e me troberi al sol ambe ma bicicleta

Aviai oblidat de desclavar las correjas de las pédalas !!!

Aquel bruch desrevelhét lo colverd e, d'un cop d'alas, prenguet sa volada, me fasent un « coin coin » trufandiér.

colvert.gif

Aquo me remembréri l'istoria de PERRETTE e son topin de lach.

 

Traduction 

Un jour que je me promenais avec ma bicyclette, je vis au milieu de la route qui mène à MONTPEZAT, un colvert qui se reposait,,

Il était peut être fatigué par un long voyage d’AFRIQUE ou de SIBERIE,

Je commençais à rêver.

Je pensais : ce volatile finira sa vie dans mon petit sac, j’en ferai un bon fricot avec des olives.

Le dépassant je m’approchais de lui sans bruit.

Comme le chien de PAVLOV je salivais, je me léchais les babines.

Il ne bougeait pas ce gros oiseau !!!

Je me disais ‘‘j’arriverai près de lui et je plongerai comme BARTHES, puis je l’attraperai’’.

Les mains devant je sautais et je me trouvais au sol avec ma bicyclette, j’avais oublié de desserrer les courroies des pédales !

Ce bruit réveilla le colvert et d’un coup d’ailes, il prit son envol en me faisant un coin coin moqueur.

Cela me rappela l’histoire de PERRETTE et son pot de lait.

JACK SABATIER

AMICALE LARZAC AVENTURE

Mise en page MFB

 

Écrit par LA - mise en page MF | Commentaires (0) |

Les commentaires sont fermés.