Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

20/08/2017

Randonnée à SALGUES (Aubrac)

Randonnée à Salgues

 

IMGP9601.JPG

Monter vers l’Aubrac, c’est déjà s’évader au beau milieu de la gentiane. Pédaler ou marcher en parcourant des panoramas magiques, où l’ombre variable à tout moment souligne les courbes et la caillasse, c’est créer une atmosphère unique qui vous envahit d’émotions.

IMGP9631.JPG

 

 

Monter vers Aubrac, c’est passer par Salgues et tomber droit sur une organisation tirée au cordeau pour le plus grand plaisir de Vététistes et marcheurs qui recherchent les sensations décrites plus haut.

  

 

 

Monter vers Aubrac, c’est rencontrer ces bénévoles de tout bord pour inscrire, pour vous accompagner, vous guider, vous ravitailler, vous choyer !

IMGP9632.JPG

Et ils vont en chouchouter (nos hôtes), des cyclos venus d’Espalion, Calmont, Laissac, Gages, Rodez, la Bosch, 7 féminines seront aussi sur la selle. Un mélange de couleurs des maillots qui filent droit devant vers le vert des buis avant de fondre dans la forêt et s’amuser, jouer du braquet, porter s’il le faut la machine pour la hisser quand le pourcentage devient trop sérieux.

IMGP9633.JPG

IMGP9641.JPG

Avec la possibilité de louer des VTT à assistance électriques pour ceux qui voudraient s’essayer à pédaler autrement. 

 

 

IMGP9628.JPGEt avant de partir, possibilité…non obligation ! De goûter le gâteau à la broche qui a cuit la veille couche après couche, sur son cône pris dans le tournebroche.

 

 

 

 

 

Quatre parcours VTT étaient proposés : 65 vététistes se sont lancés sur le 45 km, 54 sur le 30km, 30 sur le 20km et 8 sur le 10km, pendant ce temps 62 randonneurs pédestres arpentaient le sentier fléché de panonceaux et de rubalises, suivant les guides d’un jour sur les traces des vététistes pour un bon 10km tout petons dehors avec un dénivelé certain.  

Il fallait marcher ou pédaler vers le moulin de Terral, sillonner le sentier par endroit très pentu, pour accéder, au fond de la Boralde de St Chély, aux moulins de Terral, pour découvrir un ravitaillement nécessaire après déjà une bonne et longue marche ou une pédalée sauvage, au beau milieu d’un sentier boisé, qui ont creusé les estomacs.

IMGP9657.JPG

Un cadre bucolique au centre duquel un moulin à huile et un moulin à grain étaient autrefois exploités. Il faudra, pour s’en extirper, jouer du braquet ou s’appuyer sur les genoux, et s’aider des bâtons pour ceux qui en ont.

Le retour sur Salgues se fera par endroits en balcon surplombant Salques le bas, d’un côté et la roche de l’autre où quelques percées troglodytes rendent le final magique.

Enfin, sur le pré où des chapiteaux abritent divers stands, les vététistes et marcheurs qui en ont terminé se font enregistrer et reçoivent tous un tee-shirt ou un lot des mains de nos organisateurs d’un jour qui, enfin, peuvent souffler après des jours de préparation. Reste à rendre les sentiers comme ils étaient avant notre passage et à penser, déjà, à la quatorzième édition.

Pour 137 randonneurs qui l’avaient réservé, le final sera avec un plateau repas en main, servi avec le sourire féminin de charmantes bénévoles vous invitant à revenir sur l’Aubrac pour 2018.

Bon retour aux 80% venus de tout le département de l’Aveyron et 20% de nationaux pour cette 13éme édition, qui méritait d’être vécue de l’intérieur.

Cette manifestation de haut vol était organisée dans le cadre du festival de la randonnée de pleine nature avec l’aide de nombreux bénévoles et la connivence du comité des fêtes et de la mairie de Salgues. Nous qui voudrions développer le VTT, c’est peut-être là qu’il faut aller chercher les idées.

Merci à vous bénévoles de toute cette contrée d’Aubrac.

 Pierre HEREDIA

IMGP9603.JPG

 

Texte et photos Pierre Hérédia

Mise en page MFB

 

 

 

Écrit par LA - mise en page MF |

Les commentaires sont fermés.