Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19/12/2016

Bonjour

 

bonjour.pngBonjour, un simple mot de deux syllabes qui ne nécessite pas trop d’effort pour le prononcer.

Une petite inspiration et le mot est lâché, à part pour ceux qui ont un handicap des cordes vocales, mais ceux-là font un signe de tête et le mot est mimé.

salut.jpg« Bonjour » a pour synonyme « Salut », mais pas seulement. Des tas d’autres synonymes sont employés pour souhaiter à quelqu’un une bonne journée, surtout lors de notre balade cyclotouriste dominicale.

 

shot_1272890491-400x220.pngHormis salut, vous pouvez entendre « Bzzzzzz ! », « attention ! », « vélo derrière ! », « Eh ! », «poussez-vous !», « on arrive ! », «  alors les gars, on se balade ? », « on est là ! ».

Il peut aussi avoir en guise de bonjour,  le coup de sifflet ! ,   celui qui tousse ! , celui qui crache !, celui qui s’essouffle ! ,  celui qui vous pousse sur le bas-côté (mais qui ne vous a pas vu ?),  ceux qui discutent entre eux et qui vous ignorent ! ,   celui qui vous enrhume par son déplacement d’air !,  celui qui admire son compteur ou les fesses de celui qui le précède !,  celui qui d’un coup, regarde de l’autre côté (et oui le paysage est beau !).

fomsj2fu.gifSinon, vous pouvez avoir le bonjour mécanique tel que le dérailleur qui s’agite à votre approche avant de vous doubler, ou celui qui force sur la mécanique si bien qu’elle craque.

Certes vous pouvez vous faire doubler par un cyclo en colère, car sa tendre et chère l’a obligé à aller faire du vélo. Alors que lui ne voulait qu’une chose, biner son jardin ou faire les tâches ménagères. Ici, il faut reconnaitre que ce n’est pas un bonjour pour tout le monde !

 

4015005392.gifC’est fou comme un simple bonjour peut être difficile a prononcer malgré tous ces synonymes !

 

 

 

 

Il est vrai que la journée ne s’annonçait pas terrible : brouillasse matinale, l’humidité ambiante qui nous fit frissonner et les voitures que l’on entendait mais que l’on voyait au dernier moment.

Pourtant, sans vent et en s’élevant au-dessus de la brume, le paysage devint magique. L’île singulière surgissait au-dessus des nuages qui enveloppaient l’étang de Thau. Les rayons du soleil illuminaient les mâts des éoliennes d’Aumelas. L’accueil du club de Frontignan à Montbazin fut des plus chaleureux pour le dernier point café avant Noël.

Au final, ce fut une bien belle matinée, rythmée par le boum boum d’une « rave » située sous les éoliennes d’Aumelas et qui résonnait dans toute la contrée en réponse au «  bonjour » d’une multitude de « cyclotouristes »

Au revoir !

Ah,  j’oubliais, Joyeux Noël à toutes et tous !.

 Pierre

mise en page MFB

 

 

 

Écrit par LA - mise en page MF | Commentaires (0) |

Les commentaires sont fermés.