Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19/09/2016

les cycles Berthoud

Les cycles Berthoud : ça roule toujours …

Après une période de référence dans le gotha des constructeurs de cycle, le fabricant de Pont-de-Vaux connu quelques temps plus discrets. Préférant sans doute privilégier l’innovation en matière de selle cuir ou développer une gamme de bagagerie déjà célèbre.

Nos montures ayant besoin d’une sérieuse maintenance, nous avons mis le cap sur la Saône et Loire afin de revenir à la source.

Là, où tout a commencé pour nous, il y a maintenant deux décennies.

1 -la celebre boutique de Pont-de-Vaux (Copier).JPG

la célèbre boutique de Pont-de-Vaux

2 avec de belles machines exposees (Copier).JPG

avec de belles machines exposées

Le rendez-vous étant pris depuis quelques jours nos machines sont rapidement emmenées dans le coeur de l’entreprise. Nous suivons pas à pas, en traversant les ateliers où de grosses machines nous apparaissent comme des monstres bizarres. Plus loin, des dizaines et des dizaines de selles attendent leur emballage final. Il s’agit des fameuses selles en cuir signées GB. Véronique s’active dans l’atelier bagagerie où l’odeur de cuir et de la toile flotte en permanence. Mon sac de guidon passera sous peu entre ses mains expertes afin de recevoir quelques coutures réparatrices et lui redonner un air de jeunesse.

3 Christine avec Vincent le nouveau mecano (Copier).JPG

Christine avec Vincent le nouveau mécano

Un état des lieux est dressé par Vincent, le nouveau mécano de la maison (Pierrot étant désormais à la retraite, mais toujours proche de l’atelier). Il a certes, la jeunesse pour lui mais déjà un parcours de qualité dans l’univers du cycle. Les consignes sont données nous nous retirons. Mais comment occuper une journée de vacances sans vélos ? Heureusement les caves ne manquent pas dans le secteur. C’est celle de Juliénas qui nous accueille pour une dégustation et quelques achats. La gastronomie étant une des valeurs essentielles du Cyclotourisme, nous ne manquons pas à notre devoir !

En fin d’après-midi, comme convenu, nous retrouvons le magasin où Isabelle, la secrétaire comptable, nous accueille mais avec une surprise de taille ; le créateur de la marque est bien présent. C’est toujours un réel plaisir que de rencontrer Gilles Berthoud, sa passion pour la fabrication de bicyclette et sans égal et son franc-parler bien connu dans le « landerneau » du vélo.

4 - et avec le big-boss en plus (Copier).JPG

et avec le big-boss en plus !...

 

La société a changé de statut, un partenaire Philippe Marguet, admirateur et client de la marque, est venu dynamiser l’entreprise et de ce fait le fondateur, a tout son temps pour discuter, et ce, en toute décontraction. Et les sujets ne manquent pas : les machines, le carbone, l’acier, la Fédé, René Luchaire, les Durand, la famille Izard et consort, tout y passe sans éviter : le made in china …

L’homme n’a jamais fait dans la dentelle et nous livre son point de vue sans ambages, ni retenue : du « live ». Nous sommes sur la même longueur d’onde, loin de tous les atermoiements de cette mode aux accents versatiles.

Quelques belles bicyclettes ornent toujours la vitrine du magasin, du cousu main qui fait briller nos yeux. Nous avions découvert ces fameuses machines lors de la semaine fédérale d’Haguenau, c’était en 1982 et nous nous étions promis que si un jour nous faisions monter une randonneuse, ce serait une « Berthoud ». A cette époque-là nous avions d’autres projets et la vie devant nous …

Puis, bien plus tard le jour de passer commande est venu, précédant évidemment celui de la livraison. Instant merveilleux, lorsque ce  jouet de noël  pour adulte se libère de son voile protecteur et apparait à votre regard. Puis c’est le galop d’essai et la route qui s’ouvre à vos roues …

La journée touche à sa fin, Philippe nous salue avant de regagner son domicile. Il nous dit tout le bien qu’il pense de la nouvelle selle que je viens d’acquérir. Il l’a essayé sur le PBP 2015 et n’en tarie pas d’éloges.

Avant de quitter cet antre voué aux cycles, nous bavardons encore quelques instants avec le maître des lieux et je lui déclare que lorsque Christine pénètre dans sa boutique, elle considère bien volontiers qu’à ses yeux de cyclotouriste ; c’est l’équivalent de la visite de l’une des célèbres échoppes qui magnifient la place Vendôme ! Cette boutade l’a bien fait rire et nous nous sommes séparés ainsi.

A noter, que la nouveauté de la rentrée des Cycles Gilles Berthoud, sera l’arrivée sur le marché, du rétroviseur maison, du Gilles Berthoud bien sûr, et comme d’habitude un objet que ne l’on pas déjà vu ailleurs. Cela s’appelle de l’exclusivité, de la création …

 

5 -  la photo de famille avec le patron, la secretaire de direction - hotesse d'accueil depuis 19 ans(Copier).JPG

la photo de famille avec le patron, la secrétaire de direction - hôtesse d'accueil depuis 19 ans

6 - la griffe du maitre.JPG

 la griffe du maitre

Malgré la pluie persistante, ce fut, une bien belle journée de cet été 2016. 

                                                                                       Christine et Guy Cambéssèdes

récit et photos Guy C.

mise en page MFB

Écrit par LA - mise en page MF |

Les commentaires sont fermés.