Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15/06/2016

un dimanche de Mai

Un dimanche de Mai

Un dimanche du mois de mai, météo pessimiste, mais la fenêtre était là, éclairant les roses de la fête des mères.

roses.jpg

 

Donc, au petit matin, départ avec quelques gouttes et quelques équipiers vers la Montagne Noire, grise d’averses. C’est « palot » diraient certains !. Le club, avisé, fait demi-tour, du nord, vers les Corbières et la Garouillère, secteur au ciel plus clément.

Qu’à cela ne tienne, mon programme Minervois, puis Canet, et un rendez vous improvisé, fait que je persiste sur cette voie minervoise.

indépen.jpgA l’heure des journaux, voici quelques nouvelles...  

A Caunes, l’averse est passée. Certes, là-haut sur les cimes, c’est toujours menaçant, mais le vent aidant, le piémont vers l’Est s’éclaire. 

 

Voilà donc, à 9h00, le cycliste qui retrouve, au pied du marbre travaillé, deux fiers chevaliers, de rouge vêtus, descendant du Larzac, noblesse oblige lorsque l’on porte les couleurs de Larzac Aventure.

PH et JP.jpg

Le trio ainsi constitué s’élance sur ces routes bordées de vignes vers le haut du terroir : Félines, et par un parcours inédit, sur les traces de l’orage de la veille, par la vallée de l’Oignon et Camplong, se hisse sur le balcon du minervois. Soleil généreux, vent poussant, la vue s’étendant des confins pyrénéens à l’Alaric et le lac de Jouarres, les chevaliers de la petite reine s’engagent dans notre petit Colorado : le canyon de la Cesse.  

Au bout, c’est Minerve, cité emblématique, fichée entre Cesse et Briand, deux rivières aux eaux tantôt sur les galets, tantôt souterraines… un site qui fascine !

Minerve.jpg

 C’est beau, mais il est temps de descendre vers la bonne table. Par La Caunette, village, à la traversée étroite, blotti contre la paroi rocheuse, Aigues Vives, Agel, Bize où, la Cesse réapparue, fait miroiter ses eaux claires sur un tapis de galets, nous retrouvons le Grand Canal à Ventenac, l’Aude et la table à Canet.

ventenac.jpg

Apéro pizza maison, paella et plat de saison du jardin, ragout de fèves, la mère, en ce jour de fête a soigné ses enfants, cyclistes de surcroit, à l’appétit bien ouvert.

En guise de digestion, les chevaliers du Larzac iront retrouver leur monture, d’abord par le Canal, puis par le vignoble face à un Cers mordant.

Le cycliste, lui, face à un tracteur récalcitrant, laissé à l’abri du figuier, retrouvera un TER, à Lézignan, défiant le Cers pour Carcassonne.

vélo + roses.jpg

C’était la Fête des Mères

Photos et récit. AH/ 29mai16

Mise en page MFB 

 

Écrit par LA - mise en page MF | Commentaires (0) |

Les commentaires sont fermés.