Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

25/02/2016

Plaines de l'Orb et de l'Aude

Tout doux !!!!

 

IMG_3211.JPG

La douceur exceptionnelle de ce mois de février, est une aubaine pour débuter, tout en douceur, la saison des randonnées, avec celle des plaines de l’Orb et de l’Aude.

La douceur esthétique enjambant l’Orb d’une passerelle tournée vers l’avenir.

La douceur mis dans le coup de pédale, pour profiter plus longtemps de l’instant présent.

IMG_3147.JPGLa douceur de la Chapelle Notre Dame de Liesse invitant le pèlerin, le visiteur, le cyclo, là, au milieu d’un grand pré.

La douceur plein les yeux, avec une vue extraordinaire sur les Pyrénées et le Pic du Canigou suspendus, comme aspirés par l’astre lunaire.

 

IMG_3156.JPGLa douceur de la place de la mairie de Salles d’Aude, avec la découverte de l’horloge au cadran de 24 heures.

Au premier regard, le néophyte cyclo a bien des difficultés pour connaître l’heure de l’instant présent à cette horloge fabriquée à Morbier (Jura) acquise par la commune de Salles en 1912 à l’horloger Crétin l’Ange.

 

IMGP6160-cut.jpgLa douceur d’une cuisson longue, le temps que les braises ne soient plus trop ardentes pour griller la saucisse, attire le cyclo vers Vinassan.

De la douce passerelle à la rudesse du terrain pour atteindre le domaine de la Ramade.

La douce vue au sommet de la Clape sur ce dont on ne se lasse jamais, la grande bleue.

IMG_3206.JPGLe doux pédalage, le long du soyeux rivage vers Narbonne plage et St Pierre, avant de sillonner au travers de l’étang de Pissevache, vers le pont anti-sel.

Le doux clapot du port du Chichoulet où le léger tintement des câbles sur les mâts annonce que le vent du sud arrive.

IMG_3217.JPGLa douce balade du front de mer à Valras-Plage vers le port de Sérignan.

Doucement, laissant le temps glisser en compagnie d’innombrables amis cyclos, il fallait un déjeuner parfait.

Douce était la journée pour un tremplin d’une saison cyclo qui maintenant a démarré.

D’une douce passerelle élancée au-dessus de l’Orb pour une douce rando, au vélo-club Sérignanais.

Pierre H

 Album photo -  cliquez sur la vignette ci-dessous

 

Écrit par LA - mise en page MF | Commentaires (0) |

24/02/2016

Attirant

 

ATTIRANT !!!

 

Je le voyais de partout, je regardais son profil au loin, sa pointe s’avançant vers l’azur ou s’effacer derrière la brume.

Je m’en approchais, je le côtoyais, je passais à ses pieds.

Je m’enfermais entre lui et sa voisine, j’étais pris, je vivais un rêve.

Je ne voulais pas en sortir.

Mais je roulais inexorablement, alors, je me retournais et l’admirais encore et encore.

Parfois, je m’arrêtais pour regarder ce couple déchiré.

Lui plus haut qu’elle, s’avançant toujours comme s’il tentait de la retenir.

Moi, je filais, vers d’autres lieux, d’autres horizons.

Mais lui était là comme attendant mon retour.

Je l’avais déjà monté, côté sud en m’égarant du sentier. L’escaladant au final.

J’y avais laissé du tissu « jean » égratigné aux arbrisseaux.

De son arête rocheuse, je voyais ce qui lui échappait, ce qu’il dominait.

Il dominait au loin, la grande ville de mon 1er emploi.

Il était devenu un de mes 1ers points de repère géographique.

J’y suis revenu il y a peu et, à nouveau, j’ai marché vers son sommet.

J’ai retrouvé des paysages connus, d’autres changés au loin.

Des horizons coiffés d’éoliennes, et nous « Amicale Larzac Aventure », ce sont les bonnets vissés sur le crâne que nous ferons la grimpette.

Cette fois, j’apprends des tas d’histoires sur lui.

Au sommet, je retrouve celle qui lui fait face depuis des lustres.

Je vois cette route au milieu, là en bas, celle qui me faisait vivre un rêve.

Je sais que je passerai encore là, entre ceux deux-là et je revivrai ce rêve !

Pour l’instant, je repars dans ces nuages qui veulent s’accrocher à lui.

Je me laisse porter par l’un d’eux, histoire d’écouter et épier ces deux-là.

L’Hortus et le Pic-St-Loup             

pic-saint-loup.jpg

5 - la falise de l'Hotus.JPG

                                                                                                                                           Pierre H.

Écrit par LA - mise en page MF | Commentaires (0) |