Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21/12/2015

Idée de cadeaux

Idées de cadeaux de Noël

offrez un beau livre ....

les Mystères de Claquederme (roman écrit par Paul Fabre)

claque... P Fabre - copie.jpg

Ce polar, dit "philosophique" par son auteur, est le récit d'une enquête policière menée dans la petite ville de Claquederme par les inspecteurs Loison et Loiseau d'abord, puis par le seul Loison après la mort de son collègue. Tout est absurde dans ce roman, des personnages aux épisodes contés, des crimes supposés aux victimes possibles et aux coupables probables. Astuces et jeux du langage, invraisemblances et mystères, amours déchaînées et prouesses érotiques, donzelles évaporées et pétasses ardentes, héros farfelus et types minables, tout cela accompagne page après page un Loison, flic obstiné et amant vantard, qui fera bientôt moine à l’abbaye de Claquederme avant de se retirer, comme un sage, sur l’Aventin en compagnie de l’Ecclésiaste et d’Epictète !

Ce récit, néanmoins, peut se lire comme une parabole de la vie, absurde elle aussi ; et ce roman hilare pourrait se révéler finalement bien plus pessimiste qu’il n’y parait … Surtout si on se fie à ce que disait Rabelais (prédisant que chacun est ici-bas prédestiné) et qui sert de conclusion à l’ouvrage : « A cul de foirard, toujours merde abonde ».

 

Guilhem, le Prince troubadour (roman écrit par Paul Fabre)

guilhem P. Fabre - copie.jpg

Ce roman historique a pour but de mettre en lumière la personnalité de Guillaume IX d’Aquitaine (1071-1126) et son importance dans la naissance de la poésie et de l’amour « courtois » en Europe. Ce grand seigneur (ses domaines sont largement supérieurs à ceux du Roi de France), tout à la fois somptueux et brigand, paillard et misogyne, déroute par sa complexité : excommunié mais fondateur de l’abbaye de Fontevrault avec Robert d’Abrissel, grand « tricheur de femmes » mais défenseur de leurs droits, Guillaume est le premier poète connu en Europe à écrire la langue vulgaire et non plus en latin ; il a choisi de composer en occitan, et il va faire de cette langue la première langue de culture de notre monde (« la parlure la plus belle et la plus douce » selon Dante). Poète, auteur et compositeur, il prônera bientôt, malgré ses frasques amoureuses, un érotisme dans lequel la femme va prendre la première place : avec lui, le suzerain selon la hiérarchie féodale va devenir le vassal selon l’amour. Mieux, il va faire de cet amour le socle, non pas seulement des rapports entre les hommes et les femmes, mais le fondement des rapports humains ! Il composera même le premier poème lyrique de notre histoire littéraire. Son héritage bénéficiera de l’action de sa petite-fille, Eléonore d’Aquitaine (rein de France puis de d’Angleterre), qui étendra son influence sur tout le continent.

L’auteur ne cache pas son but : réparer une injustice et faire connaitre ce premier et grand poète qui est à l’aube de notre civilisation et qui a contribué à la naissance de « paratge », fondement de la société occitane du temps et sentiment d’égalité entre nous tous les hommes, à vocation universelle…

 

mise en page MFB

 

Écrit par LA - mise en page MF |

Les commentaires sont fermés.