Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

08/07/2015

Notre ami, Paul Fabre

 L’anniversaire de Paul

La ronde des souvenirs

Article paru dans la revue Cyclotourisme N° 648 . juillet-aout 2015

  
Paul Fabre.jpg

« Homme de lettres et grand randonneur suffiraient aisément à cette mise en lumière.

Juste mais restrictive, cette vision de Paul Fabre - dit Eddius - occulte ce merveilleux

supplément d’âme qui fait toute la beauté et la richesse de ce baroudeur aux allures

de gentleman.

Que nous le connaissions ou pas, profitons ensemble de ces lignes exprimant son ressenti d’une belle journée de mai, jour de son anniversaire. »

 

   

 

 

  Pour lire la suite de l'article

 cliquez ici ==> 06-07-SUR UN PLATEAU_ cyclo648[1].pdf

 

 

  

Eddius, qui êtes-vous ?

 

Parcourir en quelques lignes les contours d'une telle personnalité n’est pas une simple gageure. Natif du Biterrois, Cévenol d’adoption, c’est la bonhomie qui enthousiasme le premier regard, la première rencontre. Sa silhouette délivre ensuite un physique tout en rondeur semblable à cette sublime plume qui ciselle les phrases, transcende les mots, sans oublier sa faconde méridionale emplie d’humour et de facétie. Alors, Eddius dans tout cela ? Le pseudonyme a été créé pour les besoins du récit d’un tour de France randonneur paru dans la revue fédérale en 1984. Le cyclisme mondial était encore sous le sceau du cannibale, le brabançon avait marqué les esprits à tout jamais. Il fut aussi mis en exergue par son auteur lors du franchissement du col du Portet d’Aspet sous une haie de pompes dressée par une bande de joyeux drilles ; puis il le repris avec succès dans sa célèbre trilogie « Mes Vélos ». La légende est née ainsi, elle perdure depuis des décennies… Depuis sa chaire universitaire montpelliéraine, aux profondes ténèbres d’une nuit de diagonaliste,   en passant par ses agapes de gourmet reconnu, le personnage joue bien souvent à cache-cache avec toutes les facettes de cette vie de troubadour où le vieux français, l’occitan et la poésie se côtoient pour notre plus grand plaisir. Céline, Sylvie et Laurent, ses enfants, assistés de leur proche entourage ont eu la judicieuse idée de réunir en secret le camaïeu des amitiés tissées tout au long d’une vie. Nous avons fêté ses quatre-vingt printemps dans la joie et la bonne humeur. C’était le 16 mai dernier à Castillon-du-Gard, à deux pas du célèbre aqueduc romain…

 

Guy Cambéssèdes

 

Écrit par LA - mise en page MF |

Les commentaires sont fermés.